Entre Surf Line Pacifique et Coachella Valley, la Californie du Sud, appelée aussi So Cal, projette ses plus beaux décors. Au générique, Los Angeles, Palm Springs et San Diego partagent la vedette de ce « feel good » road movie. Des plages bordées de palmiers aux étendues désertiques à perte de vue, un voyage en cinémascope pour se faire un film. Moteur, sous le soleil exactement.

Par Julie Rebeyrol

 

LOS ANGELES
SURF AND THE CITY

Beverly Hills ? West Hollywood ? Non, Venice Beach ! Dans ce quartier bohème, particulièrement prisé des Angelenos, il n’y a guère plus que les surfeurs qui font encore des vagues. Pieds nus, leur board sous le bras, ils circulent à vélo entre les canaux vénitiens rêvés et construits en 1905 par un entrepreneur ambitieux tombé amoureux de la ville italienne. Avant de plonger dans le Pacifique, ils s’arrêtent prendre un café sous les arcades de Windward Avenue, entre boutiques vintage, skate shops et créations locales « hecho in Venice ». Sans doute pour mieux savourer cette douceur de vivre si particulière.

Sur cette plage de sable blanc, où seuls les touristes viennent poser leurs serviettes à côté des postes perchés des Coast Guards, les bodybuilders huilés continuent de s’entraîner depuis 1951 dans ce décor de rêve, quand les skaters s’offrent un flip dans un incroyable bowl avec l’océan pour seul horizon. Bordée de façades délavées, la toute aussi mythique promenade Ocean Board Walk s’étire bien au-delà de Santa Monica, l’autre station balnéaire de Los Angeles, plus chic, mais moins authentique. Cadencée par les foulées des joggeurs, l’ambiance est joyeusement débridée à mesure que l’on passe les petits marchands, les peintres, les sculpteurs, les mimes et les voyants. California Dreamin’.

À quelques rues du front de mer, sur Abbot Kinney Boulevard, restaurants trendy, concept stores branchés, boutiques de créateurs et galeries se succèdent. Se régaler d’un sandwich chez Gjelina Take Away, s’arrêter boire une limonade chez Lemonade, faire une razzia chez Aviator Nation, chiner au Venice Vintage Paradise font partie de cet « easy way of life », le So Cal so cool… qui permet de se croire dans une série TV.

Un peu plus loin, en direction de Malibu et ses villas de stars avec plages privées, Pacific Palisades. Sur les hauteurs, la maison des designers Charles & Ray Eames, qui se visite sur réservation, surplombe la côte. Un autre coin de paradis. Pour continuer de se faire un film, il suffit de rouler sur Mulholland Drive. En longeant la crête des montagnes de Santa Monica et des Hollywood Hills, cette route en corniche aux courbes enlacées qui ont inspiré les artistes, de David Hockney à David Lynch, offre les plus belles vues sur l’océan. Jusqu’aux îles Catalina par temps clair.

On arrive à WeHo (West Hollywood), le cœur du Los Angeles branché, en une vingtaine de minutes en rejoignant Sunset Boulevard. Sur le Strip où s’affichent de gigantesques panneaux publicitaires, voici la plus grande concentration de bars et de boîtes de la ville. En redescendant vers Santa Monica Boulevard, ateliers de design et showrooms autour du Pacific Design Center, boutiques de mode ultra pointues comme Opening Ceremony qui s’est installée dans l’ancien studio de danse de Charlie Chaplin ou encore Fred Segal, le Colette local.

Toute l’actualité sur : www.venicebeach.com


PALM SPRINGS
POOL, ART AND LIFESTYLE

Toujours à l’ombre des palmiers mais en plein désert, Palm Springs, une oasis à moins de 2 heures de voiture de Los Angeles. Rien ne vaut l’arrivée par la route désertique bordée d’épineux que le vent balaye au loin dans la vallée. Le décor est planté entre les montagnes et le sable de la Coachella Valley. À l’entrée de la ville, l’ancienne Tramway Gas Station, construite par les architectes Albert Frey et Robson C. Chambers en 1965, est aujourd’hui devenue l’office du tourisme de la ville, comme pour toujours mieux accueillir le visiteur. « Welcome ».

Ville glamourisée par les vedettes et la jet-set hollywoodienne qui venaient y passer leurs week-ends depuis les années 30, Palm Springs a aussi attiré les plus grands architectes qui y construisirent des banques, des écoles, des musées, des commerces et des villas à l’esthétique aujourd’hui connue sous le nom de Desert Modernism. Après sa lune de miel, Elvis Presley s’installa avec Priscilla dans la Alexander House, jurant qu’il n’y avait pas meilleur endroit pour s’offrir le plus beau bronzage. De l’autre côté de son jardin, juste derrière la palissade en bois, le bungalow de Marilyn Monroe. Plus loin, après Indian Canyon Drive, Franck Sinatra se rafraîchissait dans sa piscine en forme de piano construite, comme sa résidence, en 1947 par E. Stewart Williams. Mythique.

Remonter Palm Canyon Drive, c’est comme remonter dans le temps. En témoignent les lignes des établissements mythiques  et les showrooms de mobilier vintage dans cette inspiration Desert Living, où chaque détail aura eu son importance. Comme l’éclairage public qui, caché derrière les palmes, diffuse une lumière tamisée. Y’a-t-il plus chic ? Certainement dans les hôtels d’origine, comme le Del Marco, le premier projet de l’architecte William F. Cody qui reçut de nombreux prix pour son design innovant depuis son inauguration en 1947, ou le Movie Colony Hotel qui fut récemment restauré pour retrouver sa grandeur originale.

À VOIR :
Modernism Week : http://www.modernismweek.com
Toute l’actualité sur : www.visitpalmsprings.com

 

SAN DIEGO
BEACH CULTURE & MEXICAN STYLE

Longues plages de sables entrecoupées de criques et falaises alternent sur les 113 kilomètres de côtes du littoral. Dowtown, de l’autre côté de la baie, le Gaslamp Quarter s’impose comme le nouveau coeur de la ville avec ses boutiques, ses cafés, ses restaurants branchés. Bâtiments datant de la fin du XIXe, grands hôtels victoriens, édifices en briques, immeubles italianisants ou buildings influencés par la Chine, sont concentrés sur 16 pâtés de maisons d’une grande richesse architecturale. Le soir venu, le charme des rues éclairées par les lampadaires à gaz n’a pas son pareil. Le quartier explose de joie. L’humeur est à la fête dans les pubs, les saloons, et même les bars clandestins dans la mouvance Speakeasy de la prohibition des années 20, comme au Noble Experiment, où il faudra prendre soin de récupérer le mot de passe par texto pour être sur la liste des invités. Incorruptible.

Sur la péninsule au milieu de la baie de San Diego, une superbe plage de sable aux reflets argentés que domine l’historique Hotel del Coronado, un exubérant palace victorien où l’hiver on peut même patiner sous les palmiers. Jusqu’à l’ouverture en 1969 du spectaculaire San Diego – Coronado Bay Bridge, le ferry toujours en service était le seul moyen pour rejoindre la presqu’île. Et celui qu’il faut encore privilégier aujourd’hui pour une traversée romantique entre les superbes voiliers.

Au nord-ouest de la ville, deux autres plages mythiques, Mission Beach et Pacific Beach. Dans ce faubourg vibrant, long boards, attractions foraines en front de mer et cabanes de pêcheurs où l’on se pose pour déguster des buritos. En remontant vers les collines arborées de Torrey Pines pour voir le coucher du soleil sur le Pacifique, découvrez Old Town qui fut le coeur historique de San Diego jusqu’en 1870. Incroyablement préservés et restaurés, les 20 bâtiments historiques s’étendent autour de la plazza où avaient lieu parades et courses de taureaux. Aujourd’hui encore, devant les haciendas, les Mariachis composent la bande originale de cette ballade aux influences indiennes, espagnoles et mexicaines. Un héritage dont on se saurait se passer. Berceau de la Californie, San Diego s’est fait une place au soleil avec sa constellation de paysages à couper le souffle, ses plages uniques et ses adresses tendance.

À VOIR :
Gaslamp District : www.gaslamp.org
Noble Experiment : www.nobleexperimentsd.com
Old Town : www.oldtownsandiego.org
Et toute l’actualité sur : www.sandiego.org


Pour aller à l'essentiel, voici des adresses qu'on aime.


Venice Beach

Venice Beach


C’est à l’ombre des palmiers, sur l’une des plus belles plages de Los Angeles qu’il est bon de se poser pour (re)découvrir la Cité des Anges et la Baie de Santa Monica.

bonnes adresses

Hotel Erwin

Des étoiles plein les yeux, c’est avant que le soleil ne se couche qu’il faut regagner l’Hotel Erwin de Venice Beach. En se retrouvant sur l’inimitable rooftop, un cocktail à la main, face à ce Sunset sur le Pacifique, on comprend mieux pourquoi Los Angeles s’appelle la Cité des Anges.

Venice Beach
www.hotelerwin.com

Abbot Kinney Boulevard

À quelques rues du front de mer, sur Abbot Kinney Boulevard, restaurants trendy, concept stores branchés, boutiques de créateurs et galeries se succèdent.

Abbot Kinney Boulevard
www.abbotkinneyonline.com

Vintage

Chiner au Venice Vintage Paradise font partie de cet « easy way of life », le So Cal so cool… qui permet de se croire dans une série TV.


www.shoppersmap.com

nos bonnes adresses

West Hollywood

West Hollywood


Voici le coeur du Los Angeles branché, en une vingtaine de minutes en rejoignant Sunset Boulevard.

bonnes adresses

Farmer’s Daughter Hotel

Hôtel à West Hollywood.


www.farmersdaughterhotel.com

The Standard Hollywood

Hôtel The Standard Hollywood.


www.standardhotels.com/hollywood

Mondrian Los Angeles

Hôtel Mondrian Los Angeles


www.morganshotelgroup.com/mondrian/mondrian-los-angeles

Château Marmont

Château Marmont à West Hollywood


www.chateaumarmont.com

nos bonnes adresses

Dowtown LA

Dowtown LA


Voici de bonnes adresses pour séjourner à Downtown Los Angeles.

bonnes adresses

Ace Hotel Downtown Los Angeles

Hôtel à Dowtown LA


www.acehotel.com/losangeles

nos bonnes adresses

Palm Springs

Palm Springs


« Come in! » À Palm Springs, le soleil brille 354 jours par an.

bonnes adresses

The Saguaro, Joie de Vivre boutique hotel

Plus actuel et plus casual, The Saguaro offre un remake des 50’s en technicolor avec ses façades arc-en-ciel autour de la plus grande piscine de Palm Springs.


www.jdvhotels.com/hotels/california/ riverside-hotels/the-saguaro-palm-springs

Del Marco Hotel

Del Marco, le premier projet de l’architecte William F. Cody reçut de nombreux prix pour son design innovant depuis son inauguration en 1947


www.delmarcoshotel.com

The Movie Colony Hotel

Le Movie Colony Hotel fut récemment restauré pour retrouver sa grandeur originale.


www.moviecolonyhotel.com

Ace Hotel Palm Springs

Hôtel à Palm Springs


www.acehotel.com/palmsprings

The Parker

Hôtel 4 étoiles à Palm Springs


www.theparkerpalmsprings.com

Modern Palm Springs Tours

Se renseigner et réserver auprès du Visitor Center

2901 North Palm Canyon Drive

The Robert Alexander Estate, Mid - Century Modern Classic

Visite guidée de la maison habitée par Elvis Presley et Priscilla par les sosies officiels, sur réservation.


www.elvishoneymoon.com

nos bonnes adresses

San Diego

San Diego


Plus au sud de la Californie, à seulement une vingtaine de kilomètres de la frontière mexicaine, San Diego est peut-être la ville qui vous fera le plus voyager sans jamais la quitter.

bonnes adresses

The Pearl

The Pearl, une boutique design Motel avec Dive-In Theatre pour regarder à la belle étoile des films projetés sur grand écran au dessus de la piscine. A star is born. En toute discrétion.


www.thepearlsd.com

Hotel del Coronado

Un exubérant palace victorien où l'hiver on peut même patiner sous les palmiers


www.hoteldel.com

Tower 23 Hotel

Hôtel à San Diego


www.t23hotel.com

The Keating

Boutique Hotel à San Diego.


www.thekeating.com

nos bonnes adresses