Top
 

Balagan

Balagan

Paris

À leur compteur, déjà cinq restaurants à Jérusalem (comme le MachneYuda) et deux à Londres (comme le Palomar). Paris faisait forcément de l’œil aux deux chefs israéliens les plus en vogue : Assaf Granit et Uri Navon. Ils arrivent enfin rue d’Alger avec le Balagan – littéralement «  foire », « bordel », « pagaille » – et la volonté de pimenter un peu la photo de famille des restos parisiens du moment. Associé au trois compères de l’Experimental Cocktail Group, c’est donc dans la joie et la bonne humeur, sur fond de musique « from TLV » que les plats arrivent, presque tous en même temps, sans ordre prédéfini et surtout selon nos envies. Poivrons pickles et gingembre frais, tartare de thon rouge aux tomates crues, cuites et séchées, aubergines grillées au charbon de bois, filet de bar rôti et son beurre blanc au tahini… Un délice qui passe bien, confortablement installé sur les canapés bleus velours de Dorothée Meilichzon, qui signe encore une déco qui claque !

À découvrir également