hotel

Hôtel Baccarat
New York

20 West 53st ou 680 5th Avenue selon l’entrée que vous prendrez !
Etats-unis
www.baccarathotels.com

New York

Sur la Skyline de Manhattan, le Chrysler Building est un de mes préférés. Quand je me balade dans les rues de New York, j’aime l’apercevoir au détour d’une rue. Pour moi, il est comme le Flatiron, davantage emblématique de la Big City que le traditionnel Empire State Building. Désormais, il faudra admirer une nouvelle tour, déjà surnommée La Tour de cristal, Baccarat oblige ! Pour fêter ses 250 ans, la marque s’installe sur une des plus belles avenues du monde, à l’angle de la 53rd et de la 5th avenue. Une nouveauté qui sera suivie d’autres ouvertures avec le Baccarat Hotel à Rabat en 2015 et le Baccarat Hotel & Residences à Dubai en 2018. A New York, ce projet d’envergure célèbre l’élégance française et s’adresse à la fois aux new-yorkais, aux résidents de passage ainsi qu’à tous ceux qui ont toujours voulu leur adresse à New York… « sur la Cinquième » ! A ces trois cibles, Baccarat y répond triplement. Il suffit d’observer les trois entrées distinctes du building. Une pour les résidences, une pour l’hôtel et enfin celle du restaurant. On ne mélange pas les genres, vous l’aurez compris, on parle d’exclusivité et de luxe absolu.

hotel-baccarat-building

On ne peut pas rêver meilleur emplacement. Si les bobos se sont appropriés Brooklyn, quoi de plus smart que d’habiter dans un paysage urbain de rêve. Rêvons donc un peu : Picasso, Matisse, Magritte seront mes plus proches voisins d’en face, au Museum of Modern Art. Au coin de la rue, l’oasis urbaine de Central Park deviendra mon terrain de jeu favori. Cette fois, je jouerai officiellement les Carrie Bradshaw en courant les boutiques et les restaurants du coin. Tout est là, à deux pas de chez moi…

Pour la petite histoire, cette nouvelle tour a été conçue et imaginée par SOM (Skidmore, Owings & Merrill), un des plus prestigieux cabinets d’architecture, à qui l’on doit déjà la Freedom Tower, construite en hommage aux victimes du World Trade Center. La structure de la tour Baccarat est composée de facettes et renferme une paroi de verre verticale qui reflète chaque particule de lumière provenant de la rue. L’intérieur de l’édifice Baccarat brille, comme un classique verre de l’illustre Maison. C’était l’idée, forcément.

hotel-baccarat-facade

Puisque Baccarat est une prestigieuse marque française, les Yankees ont fait appel à quelques experts français pour apporter leur french touch luxueuse et élégante. On retrouve ainsi les architectes Gilles et Boissier qui signent tout le design intérieur, exception faite pour celui du restaurant laissé à Stephen Sills (Le Connaught à Londres ou encore le St. Régis à New York). Si vous connaissez le fameux restaurant La Grenouille de Big Apple, vous ne serez pas dépaysés en découvrant le légendaire Charles Masson, qui officie désormais au restaurant du Baccarat hôtel. Là, le Chef Shea Gallante servira une cuisine d’inspiration française. On la dégustera à l’intérieur, mais aussi depuis la belle terrasse extérieure où se situe aussi le bar, accessible depuis les étages supérieurs. Si les clients de l’hôtel pourront commander un service en chambre, les résidents des appartements auront aussi droit à une carte spéciale pour commander directement au restaurant. Idem pour le Spa qui proposera des soins avec un protocole « français » !

hotel-baccarat-chambre

Pénétrons maintenant dans l’antre de ce bijou de verre. Le Baccarat Hotel & Résidences compte 114 chambres élégantes, mais ce sont surtout les 60 appartements somptueux qui nous intéressent. L’appartement de luxe, celui qui est présenté comme un véritable palais dans le ciel est un duplex de cinq chambres. Sa loggia à double hauteur de plafond et ses immenses baies vitrées s’ouvrent sur une vue majestueuse de Central Park, du Chrysler Building, toujours mon préféré, et de l’Empire State Building.

hotel-baccarat-roof-lounge

Parquets de bois de chêne, canapés de velours, soie plissée, table de marbre, sculptures et oeuvres contemporaines d’artistes, triple exposition, n’en jetez plus ! Aucun doute, si nous allons nous y sentir bien c’est parce que « Le Baccarat Hotel de New York a été pensé comme un hôtel particulier parisien, mais aussi comme une maison intime et chaleureuse du 21e siècle. L’esprit français y règnera tant sur le jeu des volumes que dans la manière dont le décor se déploie », explique Patrick Gilles. Terminons quand même par ma pièce favorite… si vous n’avez pas le vertige. La salle de bains présente une grande baignoire qui jouxte la pleine fenêtre de plus de 3 mètres de haut en verre sans tain… grisant !

hotel-baccarat-spa

Et si vous êtes intéressés, tout n’est pas vendu. Il suffit de suivre le cours des ventes suhttp://streeteasy.com/building/baccarat-hotel-residences. En regardant de plus près, vous verrez que d’autres projets d’envergure bousculent la skyline de New York, jusqu’à détrôner le One World Trade Center et l’Empire State Building sur le podium des plus grandes tours résidentielles de la ville. C’est le cas de celle située au 432 Park Avenue (425 m de haut) et de la One57 sur la 57th st (300 m de haut). Cette dernière abrite le nouveau Park Hyatt signé Christian de Portzamparc. Les penthouses de milliardaires deviennent légion, pour être toujours un peu plus près des étoiles !

hotel-baccarat-crystal-bar

Y aller avec La Première d’Air France

On ne lésine pas. Quand on s’apprête à dormir au milieu des draps de soie dans une tour de cristal, c’est le moment de jouer le grand jeu en s’offrant une expérience inédite et exceptionnelle avec La nouvelle Première Classe d’Air France. On m’a d’abord proposé de prendre un vol en jet privé pour rejoindre directement Charles de Gaulle si je n’étais pas à Paris. Au pied de l’escabeau du jet, une BMW série 7 et son chauffeur m’ont conduite jusqu’au salon La Première. Un must si je vous dis qu’il a été élu meilleur salon première du monde ! En même temps, se détendre avec des plats signés Alain Ducasse, c’est exclusif.

premiere-cabine-air-france

Quand vient le moment d’embarquer, une hôtesse qui m’est dédiée depuis mon arrivée, me conduit à bord pour découvrir la nouvelle Suite Haute Couture. A bord, je découvre cet espace réservé, luxueux dans lequel je vais vivre un vol comme une parenthèse enchantée. On me sert le meilleur de la gastronomie française, signé Anne-Sophie Pic et je peux même déguster du caviar ! La cabine est un petit chez-soi avec écran plasma, hublots occultan, literie Sofitel my bed. Une expérience sur mesure. Qui se termine au tout nouveau Salon Première JFK.
www.airfrance.fr

Par Aude Bernard-Treille.

1 Vote2 Votes3 Votes4 Votes5 Votes 1 vote