Top

NAVARRE

Par IB, MT et ABT

Randonnées immortelles

L’Espagne est souvent résumée à ses côtes surchargées de touristes et de béton ou encore ses îles où on se pervertit à coup d’ivresse. Cet été, nous décidons de partir à la découverte de la région de Navarre, à l’abri de tous les clichés.

L’Espagne est souvent résumée à ses côtes surchargées de touristes et de béton ou encore ses îles où on se pervertit à coup d’ivresse. Cet été, nous décidons de partir à la découverte de la région de Navarre, à l’abri de tous les clichés. Terre de contraste entre les montagnes des Pyrénées et les plaines de la vallée de l’Ebre, la Navarre est un excellent terrain de jeu pour de multiples randonnées, à pied, à cheval, à vélo ou en 4×4. C’est à l’hôtel Aire de Bardenas, le plus insolite de la région, que vous établirez votre camp de base. Il ressemble au loin à quelques cubes contemporains, disséminés en plein désert, véritables miroirs de contemplation de la nature, où on regarde, depuis son lit, le paysage défiler sous l’immensité du ciel changeant. Vous deviendrez même locavore en dégustant la cuisine du potager du jeune chef, David Gonzales. C’est le seul homme de la maison, on vous prévient, ici le casting de l’hôtel est digne d’un film d’Almodovar.

Aux alentours que faire ? Saluer le désert au lever du soleil quand l’argile s’embrase. Imiter l’académicien Jean-Christophe Rufin et arpenter la route historique de l’Ebre, un des chemins de Saint Jacques autrefois emprunté par les pèlerins venus des ports méditerranéens qui longeaient l’Ebre, de Cortes à Castejón. Si vous ne voulez pas le suivre à pied, les 65 km de Cortes à Tudela se remontent en voiture et permettent de croiser l’église paroissiale de San Bautista et son château.
A Tudela, n’hésitez pas à vous perdre dans le labyrinthe de ruelles et allez danser sur le pont arabe de l’Ebre, aux 17 arcs en ogive, un beau témoignage de l’ancienne cité médiévale. De Tudela à Castejon, traversez les vallées fertiles jusqu’au Monastère de Fitero, puis visitez la ville baroque de Corella pour ne pas mourir idiot et jouer enfin aux cowboys et aux indiens dans le Parc Naturel de Bardenas Reales, situé aux portes de la ville fortifiée d’Arguedas. Là, Jose Mari Samanes, un authentique bardenero, entendez spécialiste du parc, vous emmènera en randonnée hors des sentiers battus. Cravache en main pour les cavaliers ou pédales aux pieds pour les autres, vous traverserez des paysages presque irréels à travers  42 500 hectares de steppes de couleur ocre et formés de roches. Défilent alors les paysages désertiques de la Bardena Blanca et ses forêts de pins d’Alep. Evidemment ces balades se font au lever ou au coucher du soleil.

cuesta-de-lucas-navarra-infrarouge

 

Tudela

A Tudela, n’hésitez pas à vous perdre dans le labyrinthe de ruelles et allez danser sur le pont arabe de l’Ebre, aux 17 arcs en ogive, un beau témoignage de l’ancienne cité médiévale.

Hotel Aire de Bardenas
30 chambres. A partir de 165 €/nuit

www.airedebardenas.com