Top

SURF ET CAÏPI à Pipa

Par Ingrid Bauer

Un petit coin de paradis...

Un petit coin de paradis…

Kif n°1

Se prendre pour Kelly Slater et avancer longboard en poche, direction la Praia do Madeiro 1 à Tibau do Sul. De bon matin, s’essayer aux bonnes vibes des vagues et surfer en compagnie des dauphins.

Kif n°2

Déjeuner dans le nouveau repaire pour hipsters, la plage aménagée de Ponta di Pirambu 2 . Depuis la forêt luxuriante, on descend non pas dans un ascenseur de verre, mais de bambou. Les pieds dans le sable, on déjeune à l’abri des embruns, paille à la main, pour les caïpi qui vont suivre. Histoire de vivre intensément l’expérience du 7e péché capital, la paresse, profiter des mains douces de ceux qui vous les tendent et s’essayer au reiki, une technique de relaxation qui vous envoie au firmament du bonheur.

Kif n°3

Au moment où le soleil fait ses adieux, on monte le son sur un bateau en pleine mangrove. Un beat-boat, entendez bateau-Dj part depuis son embarcadère, la lagune 3 de Guarairas et file doux, au fil de l’eau. Ondulez votre corps, communiez avec le soleil…. N’oubliez-pas, tous les vendredis, c’est Mangrove & Caïpi pour une Get Lucky Party. 20€ par personne.
Beat Boat. Lagune de Gua

 

Pipa

Envie d'ailleurs avec pour seul luxe les paysages sauvages aux plages interminables ? Le Brésil vous ouvre les bras à l'image du Corcovado de Rio. Cette fois, direction Pipa. Un petit coin de paradis au nord du Brésil, très couru des amateurs de surf.

Hotel toca de Coruja
Sous les feuilles des quelques milliers de cocotiers et autres espèces d’arbres exotiques se cache l’hôtel qui fait le buzz. Ce n’est pas un hasard si la sulfureuse Gisèle Bünchen en a fait son gîte de luxe. Le nec plus ultra ? Sa situation exclusive, à seulement une centaine de mètres de la plage. De quoi danser la samba tout l’été.
Toca da Coruja

Maison Casa tropical
Pour les fans de Point Break, il ne faut pas faire l’impasse sur le sossego surf Camp chez Rémi. On y loue une maison dont il a la gérance, la Casa tropical 4 .Chambre avec vue sur mer tutoyant le sable de Tibau, un hamac pour goûter à la douceur de vivre et se balancer au rythme de la déferlante des vagues. Là bas, on prend une bonne leçon de kite ou de surf, sous le regard vif de Rémi, qui a quitté les vagues de l’île de Ré pour celle du Nordeste il y a plus de 10 ans. C’est si bon la vie au Sossego, qu’on aurait presque envie d’en faire sa terre d’exil. Location à partir de 1 400 € par semaine.

www.sossego-surfcamp.com

Brisa do mar
Sur la plage de Pipa, derrière la Praia dos Golfi nhos, entre baignades et bronzage, on fait une halte dans la paillotte, la Barraca Brisa do Mar 5 , pour avoir le ventre bien repu de fruits de mer et/ou de poissons grillés.
A proximité de la Praia dos Golfi nhos

Creperia Marinas 6
Boire un verre dans cette crêperie insolite dont le cadre est loin de celles de Bretagne. Le cidre cède sa place à la Caïpi, les Bigoudènes aux séants rebondis des serveuses et un décor magique se substitue aux murs en crépis des restaurants. Surplombant la lagaune Guarairas sur pilotis, on fait la ola au soleil couchant.
Tibau do Sul
www.pipa-brasil.com

Restaurant aqui
Roucouler en amoureux dans ce restaurant du centre de Pipa, où perché sur des terrasses extérieures, on dîne la tête dans les étoiles. Côté cuisine, la carte prend des airs de fusion food fortement inspirée par des notes de samba